guide-travaux

Guide des travaux

Ce guide des travaux a pour but de vous informer sur le monde des travaux de renovation d'habitat. Vous y trouverez les dernières informations, des conseils et astuces dans tous les domaines et corps de métier. Nouveaux matériaux, nouvelles dispositions réglementaires, fiscales et financières, les étapes d'un projet de rénovation, de nombreux conseils en termes d'organisation et de suivi de travaux. Bref tout ce qu'il faut savoir avant de vous lancer !

Problèmes d’humidité, remontées capillaires

Décembre 2010

Le traitement des remontées capillaires, lorsqu’il est justifié, est l’un des plus difficiles, c’est un traitement coûteux, un investissement à long terme.

Nous connaissons les différents types de traitements, nous savons pourquoi et comment seront les résultats, en fonction de la technique mise en oeuvre, des matériaux composants les murs et la configuration du bâtiment. Chaque bâtiment a ses singularités, il n’y a pas de remède universel tout prêt….

guide-probleme-humidite

 

Les facteurs déclencheurs :

  • Les constructions anciennes sont généralement les plus touchées. En effet, rare sont celles qui possèdent des arases étanches (niveau supérieur des fondations sur laquelle commence le mur pour interrompre la migration de l’humidité).
  • Une mauvaise évacuation des eau
  • L’usure naturelle des protections d’origines
  • Les maçonneries enterrées

Mais c’est surtout la porosité du matériau de construction et l’humidité contenu dans le sol qui engendrera des problèmes d’humidité.

 

Les symptômes : 

  • Moisissures
  • Apparition de salpêtre (sel contenu dans l’eau)
  • Murs qui s’effritent
  • Auréoles
  • Cloques
  • Papiers peints qui se décollent, qui pourrissent
  • Dégradation des peintures
  • Odeurs désagréables
  • Ambiance humide…

Les solutions :

Plusieurs traitements sont alors envisageables, mais elles sont contraigantes et peuvent s’avérer couteuses et difficiles.

 

1 – L’assèchement des murs :

Grâce à des boitiers électroniques qui émettent des impulsions électriques afin d’inverser la polarité et donc de chasser l’eau vers le sol.

guide-remontees-capillaires

 

  • L’eau en mouvement dans les lignes de fractures produit un courant alternatif sous forme d’ondes telluriques quantifiable entre 50 et 500 mV.
  • Ce courant entraîne les molécules d’eau chargées en sels (nitrates, sulfates..). Il en résulte une force électromotrice donnant naissance à un courant continu qui entraîne les molécules d’eau dans les murs et les sols.
  • L’eau s’évapore en laissant les sels apparaître en surface. Les papiers se décollent, les plâtres se dégradent, les enduits cloquent.
  • Dès sa mise en place, le procédé MUR-TRONIC utilise des circuits électroniques d’une grande sensibilité constamment accordés en phase et en fréquence aux champs de stimulation électromagnétiques naturels. En conséquence, MUR-TRONIC s’attaque à la cause réelle de la remontée capillaire en créant un contre champ.

L’injection de résine :

(qui reste la solution la plus courante) : visant à combler les porosités des murs avec un liquide qui se durcit au contact de l’eau et créer ainsi une barrière étanche.

guide-injection-resine


Le drainage :

Le drainage s’envisage principalement pour des problèmes d’humidité dues à 2 types de causes :

  • Humidité due aux remontées capillaires : l’humidité du sol qui remonte dans les murs
  • Infiltrations

Le drainage dont la mise en œuvre est assez complexe s’envisage généralement lorsque d’autres solutions comme l’injection de résine ne sont pas envisageables.

  • Le drainage concerne l’humidité de vos murs, notamment des murs en rez de chaussée et sous sol.

Principe :

Lorsque l’injection de résine dans le mur n’est pas possible (par exemple si les murs ne sont pas homogènes ou présentent un certain nombre de fissures), le drainage est une solution que vous pouvez envisager pour lutter contre l’humidité :

  • Il s’agit d’installer un siphon atmosphérique dans le bas des murs à l’extérieur afin d’aspirer l’humidité des murs.
  • La quantité d’eau ne doit pas être trop importante.

Les travaux de drainage sont une solution efficace pour contenir les eaux stagnantes mais cette opération demande d’importants travaux de chantier ; il faut en effet découvrir et isoler les fondations pour l’installation du matériel de drainage, une opération assez lourde.

 

La membrane étanche :

Comme l’injection de résine, le cuvelage permet de retrouver des murs sains en très peu de temps :

  • Diagnostic : prélèvement dans le mur pour déterminer le taux d’humidité et le taux de sel
  • Décapage de la partie abîmée du mur
  • Imperméabilisation : revêtement d’un mortier de résine étanche à l’eau et qui empêche la migration des sels (salpêtre)


Avantages du cuvelage :

Une fois que les travaux sont terminés, le mur est sain et comme neuf :

  • Le revêtement résiste très bien à la pression de l’eau même si elle est fortement chargée en sel.
  • Possibilité de le peindre quelques jours après.

Aussi, un bilan thermique s’avère utile afin de localiser précisément vos problèmes d’humidité.

S’adresser à des professionnels de qualité s’avère impératif. Un bon diagnostique doit être réalisé afin de vous proposer le meilleur traitement. Aussi, faites réaliser plusieurs devis, deux, trois, voire quatre, vous n’en serrez que plus rassurés. Veillez à ne pas privilégier un traitement parce qu’il est bon marché, si le travail est mal fait, les remontées capillaires réapparaîtront tôt ou tard.

Les commentaires sont fermés.